mis en ligne le 17/07/09
Versione italiana

index géographique
index chronologique

Pour info:


itinéraire 31
MONT RAIMEUX

 

Localisation:

Suisse, Canton de Berne, Jura bernois, Moutier
Ligne Bienne - Delémont - Bâle
(auto-) route Bienne - Delémont - Bâle
Départ:
Moutier
Gare de Moutier

Arrivée:

Grandval (ligne Moutier-Soleure)

Dénivelé:

773 m 700 m
Point le plus bas: Moutier 529 m
Point le plus haut: Mont Raimeux 1302 m

Itinéraire:

Moutier point de vue (pt. 845) Raimeux de Belprahon cabane CAS Raimeux de Grandval sommet du Mont Raimeux Raimeux de Grandval Grandval (gare)
Durée:
Moutier 45min point de vue (pt. 845) 35min Raimeux de Belprahon 35min cabane CAS 10min Raimeux de Grandval 10min sommet du Mont Raimeux 10min Raimeux de Grandval 1h Grandval (gare)
Total: 3h 25min
Difficulté:
Aucune, même si la pente est un peu plus raide par rapport à la norme de la difficulté T1.

T1 - Randonnée (selon échelle CAS)
Sentier bien tracé. Si balisé aux normes de la FSTP: jaune. Terrain plat ou en faible pente, pas de risques de chute. Exigences: aucune, convient aussi pour baskets. L'orientation ne pose pas de problème, en général possible même sans carte.

Restauration:
À Moutier, à la cabane du CAS (quand elle est ouverte) et à Grandval
Variantes:
À Grandval rentrer à pied jusqu'à Moutier (environ 45 minutes)
Commentaire:
---

Date:

Excursion effectuée le 5 juin 2009
Participants:
image
Claudio
Liens internet (sources):

Moutier sur Wikipedia
La question jurassienne sur Wikipedia

Autres itinéraires dans la région:
Itinéraire 11: Weissenstein
Itinéraire 32: Grenchenberg - Weissenstein
Itinéraire 46: Gorges de Court - Lac Vert - Pâturage de Mont Girod
Itinéraire 60: Moutier - Graitery - Gänsbrunnen

 

PLANS

 

DESCRIPTION

Depuis la place de la gare de Moutier prendre l'Avenue de la gare en direction Nord-Est. Arrivés à la Rue de Soleure, tourner à droite et passer sous le pont du train. Tourner toute de suite à gauche (juste après le pont), sur un petit chemin avec des escaliers. Arrivés au niveau de la Rue du Crêt, continuer à monter jusqu'à la fin des villas. Peu après un chemin pédestre (signalé) part sur la gauche, ici commence la vraie montée pour le Mont Raimeux. Le sentier fait plusieurs lacets dans la forêt, la montée est régulière et agréable. Au point 845 sur la carte nous jouissons d'une excellente vue sur Moutier et ses gorges (prudence avec les enfants). Arrivés au point 905 nous rencontrons une route en terre battue que nous suivons jusqu'après Raimeux de Belprahon, où un panneau indicateur nous invite à tourner à gauche (au point 970 prendre à droite). Cette partie, jusqu'à la cabane du CAS, est excellente: le sentier traverse des prés fleuris. Magnifique (d'ailleurs le site s'appelle Prés Fleurets). À la cabane prendre la route en terre battue jusqu'à Raimeux de Grandval, et ensuite en 10 petites minutes vous êtes au sommet du Mont Raimeux. Ici se trouve une tour d'observation (prudence avec les enfants). Depuis le haut on a une excellente vue sur la vallée de Delémont et sur le val Terbi.
Pour retourner en plaine, il faut d'abord revenir à Raimeux de Grandval. Prendre ici la route qui descend en direction Sud-Est. Après environ un kilomètre nous tournons à droite (bifurcation signalée) sur une route en terre battue qui nous accompagnera jusqu'à la gare de Grandval (sur la ligne Moutier-Soleure). Un raccourci est indiqué sur la Carte nationale, mais moi je ne n'ai pas trouvé. Ceux qui veulent peuvent rentrer à Moutier à pied (la bifurcation est signalée, environ 45 minutes).

Moutier
Moutier est une commune de 7'500 habitants située dans les montagnes jurassiennes du canton de Berne. Géographiquement la ville se situe à l'intersection d'un synclinal (Petit-Val et Grand-Val) et de deux cluses (gorges de Court et gorges de Moutier). Les Gorges de Moutier sont d'ailleurs reconnues comme site géologique d'importance européenne.
Moutier est connue en Suisse surtout à cause de la question jurassienne. Tout commença en 1815, quand Moutier (et le reste du Jura historique) fut attribué au canton de Berne en guise de compensation pour la perte du pays de Vaud et de l'Argovie.
L'éticelle qui a mis le feu aux poudres se vérifia en 1947 quand le Grand Conseil bernois refusa d'attribuer le Département des travaux publics et des chemins de fer au Jurassien Georges Moeckli sous prétexte qu'il parle mal le dialecte bernois et que cela engendrerait des problèmes de communication. Cette décision provoqua une vague de manifestations de colère dans le Jura et des mouvements séparatistes furent créés.
À la suite de plusieurs votations populaires, seulement trois districts (plus quelques communes) se détachèrent du canton de Berne. La situation de Moutier mérite d'être soulignée: la ville resta bernoise, et, malgré le fait que la majorité de ses autorités est séparatiste depuis 1982, en 1998, lors d'un vote consultatif, une faible majorité refusa le rattachement au canton du Jura.

 

PHOTOS


Moutier


les gorges de Moutier


pause relaxe peu avant la cabane du CAS


la cabane du CAS


Raimeux de Grandval (avec le sommet, au milieu en arrière plan)


le sommet avec sa tour d'observation


l'échelle pour monter sur la tour


vue sur Delémont


vue sur le val Terbi


Mont Raimeux


dans la descente, vue sur Grandval


l'immense gare de Grandval...