mis en ligne le 17/07/09
Versione italiana

index géographique
index chronologique

Pour info:


itinéraire 30
LAUTERBRUNNEN - WENGEN - TRÜMMELBACH
aux pieds de la Jungfrau

 

Localisation:

Suisse, Canton de Berne, Oberland bernois, région de la Jungfrau
Ligne Interlaken Ost - Lauterbrunnen
Route Interlaken (autoroute A8, sortie 25) - Lauterbrunnen
Départ:
Lauterbrunnen
Gare de Lauterbrunnen (grand parking à disposition)

Arrivée:

Trümmelbach (1-2 bus par heure pour Lauterbrunnen)

Dénivelé:

910 m 880 m
Point le plus bas: Lauterbrunnen 795 m
Point le plus haut: Stalden 1665 m

Itinéraire:

Lauterbrunnen Wengen Schiltwald Stalden pont sur le torrent Trümmelbach Trümmelbach
Durée:
Lauterbrunnen 1h Wengen 30min Schiltwald 1h 10min Stalden 55min pont sur le torrent Trümmelbach 25min Trümmelbach
Total: 4h
Difficulté:
La descente sur Trümmelbach est raide, quelques passages un peu exposés, mais sécurisés avec des cordes. La montée de Lauterbrunnen à Wengen est un chemin muletier. Le chemin entre Schiltwald et Trümmelbach est en revanche un vrai sentier de montagne.

T2 - Randonnée en montagne (selon échelle CAS)
Sentier avec tracé ininterrompu. Si balisé FSTP: blanc-rouge-blanc. Terrain parfois raide, risques de chute pas exclus. Exigences: Avoir le pied assez sûr. Chaussures de trekking recommandées. Capacité élémentaire d'orientation.

Restauration:
À Lauterbrunnen, Wengen, Schiltwald et Trümmelbach
Variantes:
1. Monter en train de Lauterbrunnen à Wengen (les abonnements 1/2 tarif et AG sont valables)
2. Éviter le détour par Wengen (avec un gain de temps d'environ 20 minutes)
Commentaire:
À Trümmelbach (village) il est possible de visiter les gorges souterraines du Trümmelbach (torrent). Vraiment impressionnantes.

Date:

Excursion effectuée le 31 mai 2009
Participants:
image
Claudio Florent
Liens internet (sources):

Site des Jungfraubahnen (en allemand et anglais)
Wengernalpbahn sur Wikipedia
Wengen sur Wikipedia
Chutes du Trümmelbach

 

PLANS

 

DESCRIPTION

La promenade commence à la gare de Lauterbrunnen (grand parking à disposition). Traverser la rivière sur une passerelle piétonne et suivre les indications à destination de Wengen. Entre Lauterbrunnen et Wengen nous marchons sur un large chemin muletier, sans doute l'unique moyen d'accéder au village avant la construction du chemin de fer (1893). Nous traversons bientôt cette ligne de train (la Wengernalpbahn), peu après nous croisons d'autres voies. Il s'agit de l'ancien tracé entre Lauterbrunnen et Wengen. Le "nouveau" tronçon (celui que nous avons croisé avant) à été construit en 1910 afin de réduire la pente (ancienne ligne: 250‰, nouvelle ligne 180‰) qui requérait un gros effort aux locomotives. L'ancienne ligne a cependant été en fonction jusqu'en 2008. Elle sera vraisemblablement démonté en 2010.
Arrivés aux abords du village de Wengen nous avons deux choix: soit continuer jusqu'au village, soit bifurquer à droite et éviter le détour par la station. Les chemins se rencontrent ensuite peu avant l'aire d'arrivée de la mythique course du Lauberhorn. Continuer ensuite vers Schiltwald et Stalden. Stalden n'est jamais indiqué sur les panneaux indicateurs, il est toutefois très difficile de se tromper: il suffit de toujours prendre le chemin qui part en direction du fond de la vallée. À Stalden nous bifurquons à droite pour Trümmelbach, la partie la plus spectaculaire de l'excursion commence ici. Après environ 55 minutes de marche nous traversons le torrent Trümmelbach, notez l'impressionnante profondeur des gorges. Arrivés en plaine, n'oubliez pas de visiter les gorges du torrent Trümmelbach avec ses chutes souterraines (entrée payante). Vraiment spectaculaire.
Le retour à Lauterbrunnen se fait en bus.

Wengen
Wengen, 1300 habitants à l'année, fait partie de la commune de Lauterbrunnen. Elle est connue pour accueillir chaque année la descente de ski du Lauberhorn qui, avec 4455 m, est la plus longue du circuit. On y peut accéder uniquement grâce à un chemin de fer à crémaillère. À l'origine Wengen était uniquement un hameau, simple étape sur la route des alpages. Le développement est venu au début du XIXème siècle avec l'essor du tourisme. Le premier hôtel fut ouvert en 1859. Wengen partage son domaine skiable avec la station de Grindelwald, située de l'autre côté du Männlichen auquel on accède par un téléphérique.

Wengernalpbahn (WAB)
La Wengernalpbahn (WAB) est une entreprise ferroviaire qui exploite une ligne de chemin de fer - ouverte en 1893 - entre Lauterbrunnen à Grindelwald via Wengen et la Petite Scheidegg.
Entre Lauterbrunnen et Wengen la voie avait initialement une pente maximale de 250‰, ce qui entraînait une surcharge importante pour les locomotives. Pour cette raison en 1910 fut construit un nouveau tracé avec une pente maximale de 180‰. La ligne entre Lauterbrunnen et Grindelwald est longue de 19,201 km avec une crémaillère sur tout le parcours. La largeur de la voie est de 880 millimètres et le rayon de courbe minimum est de 60 m. La vitesse maximum est de 28 km/h.
Le WEB est en correspondance à Lauterbrunnen et à Grindelwald avec le Berner Oberland Bahn (en provenance d'Interlaken) et à la Petite Scheidegg avec la Jungfraubahn pour le Jungfraujoch. Aujourd'hui toutes ces lignes sont exploitées par la société Jungfraubahnen.

Chutes du Trümmelbach (Trümmelbachfälle)
Avec 10 chutes situés à l'intérieur de la montagne, les gorges du Trümmelbach sont un attraction unique en son genre, elles sont d'ailleurs classées patrimoine de l'humanité par l'UNESCO. La différence d'altitude entre la chute la plus basse et la plus haute est de 140 mètres. 400 m de galeries, 5 tunnels, 30 m de ponts, 16 phares et 32 projecteurs permettent d'admirer ce chef d'oeuvre de la nature.
Les chutes inférieures ont été équipées de ponts et d'escaliers entre 1877 et 1886. L'ascenseur en tunnel qui, en réalité est un funiculaire à contre-poids, a été construit en 1913, en même temps que l'accès aux 3 chutes supérieures. L'escalier supérieur en tunnel, avec passerelle et galerie de vigie a été terminé en 1986. La moitié inférieure de la gorge fut reliée à sa moitié supérieure durant l'hiver 1990: des formations rocheuses pittoresques ainsi que 3 chutes supplémentaires devinrent visibles au sein de la montagne.
Le Trümmelbach a commencé à creuser la roche alors que la vallée de Lauterbrunnen était encore remplie de glace. Les eaux latérales de fonte du glacier ont mis en marche un véritable moulin à glace qui, au cours des siècles, à crée les marmites glaciaires. Le bassin versant du Trümmelbach comprend, entre autres, les parois nord et glacées du Mönch (4099 mètres), de la Jungfrau (4158 mètres) et de l'Eiger (3970 mètres).

 

PHOTOS


Lauterbrunnen et la chute du Staubbach


le train pour Wengen


vue sur la Jungfrau


Männlichen depuis Wengen


l'arrivée de la descente du Lauberhorn


série de bancs à Schiltwald


Wengen derrière nous


vue plongeante sur Lauterbrunnen


Schiltwald


dans la descente, aux pieds de la Jungfrau


passerelle sur le torrent Trümmelbach


vue depuis la passerelle, ici commencent les gorges


Trummelbachfälle